Non classé

“La Quatorzième Colonie” de Steve Berry

Nouveau succès international pour Cotton Malone, lancé dans une course folle parsemée d’énigmes toutes inspirées de faits historiques.

La Quatorzième Colonie
de Steve Berry (Auteur)
Broché – 3 novembre 2016
Éditeur : Cherche midi

2018_109_Steve Berry - La 14e colonie

1783. Des révolutionnaires américains et des Français ayant combattu pour l’indépendance des États-Unis fondent une société secrète, La Société des Cincinnati. George Washington en est le premier président.

1812. Lors de la guerre anglo-américaine, un plan est échafaudé aux plus hauts échelons du gouvernement américain. Son nom de code : la 14e Colonie.

1982. Le président Reagan et le pape Jean-Paul II ont, dans la bibliothèque du Vatican, une conversation en tête à tête dont rien n’a jamais filtré.

D’un château du sud de la France à une église de Washington, en passant par la Sibérie et le Canada, Cotton Malone, va devoir faire le lien entre ces trois faits historiques afin de déjouer un incroyable complot.

Steve Berry nous entraîne dans une aventure irrésistible où action, suspense et érudition se conjuguent une nouvelle fois à merveille.
“Avec ses thrillers palpitants, Steve Berry fait preuve d’un véritable don pour entrelacer le présent et l’Histoire. » (Harlan Coben)

“Steve Berry est sans conteste LE maître du genre. » (Dan Brown)

÷÷÷÷÷÷÷
Bonjour à toutes et à tous…

Je suis un vrai fan de Steve Berry et au bout de plus de vingt deux romans, chaque nouveau livre annoncé me donne comme un petit frisson…

La quatorzième colonie, est le quinzième volet des aventures de Cotton Malone.
Une intrigue bien construite, avec de bons rebondissements et des scènes d’actions.
Steve Berry nous entraîne sur les traces d’un ancien agent du KGB bien décidé à se venger de la chute de l’URSS.
Aventures, espionnage, journal secret, société mystérieuse et histoire, tous les ingrédients habituels sont là, dans un style parfaitement rodé, mais, un peu trop peut-être.
Sur ce volet, j’ai comme une petite déception…
Une impression de déjà lu, de déjà vécu aussi !
Le niveau général est pour moi est en deçà des précédents succès de la série, peut-être aussi un peu plus commercial…
L’auteur prend moins de risque. Il prend les mêmes et il recommence, tranquille !!!

J’espère que son nouveau La conspiration Hoover sera vraiment un cran au dessus !

÷÷÷÷÷÷÷
Extrait :
“Comment peut-on croire qu’un système politique quelconque puisse satisfaire tous les besoins quotidiens d’une population sans qu’il en coûte rien et éliminer du même coup la cupidité, l’égoïsme, l’avarice, la trahison, le crime, la violence et tous les maux de la société en rendant les hommes généreux, forts et courageux ? Ça ne tient pas debout. Si l’expérience soviétique a prouvé une chose, c’est qu’un tel projet ne peut pas réussir.”

Steve Berry étudie le droit à l’Université de Mercer à Macon. Il est ensuite avocat et plaide pendant une trentaine d’années avant d’occuper de hautes fonctions dans la magistrature pour 14 ans.

Il est un membre fondateur de l’International Thriller Writers, une association de plus de 2600 auteurs de romans policiers de partout dans le monde, dont il est co-président pendant trois ans.

En 1990, il se lance dans l’écriture. En 2000 et 2001, il remporte le prix Georgia State Bar Fiction Writing Contest. En 2003, son premier roman, Le Musée perdu (The Amber Room), paraît chez l’éditeur Ballantine Books. Depuis, il a publié plusieurs thrillers, qui sont devenus autant de best-sellers.

À partir de 2006, il amorce la série des aventures de Cotton Malone…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s