Non classé

“L’emprise des sens” de Sacha Erbel

Où s’arrête le fantastique, où commence la réalité ?

L’emprise des sens
de Sacha Erbel (auteur)
Broché – 14 novembre 2016
Éditeur : Éditions L@liseuse

L’Emprise des sens est un thriller indispensable pour tous les amateurs du genre !
Lorsque Talia, en pleine désillusion sentimentale, s’envole pour des vacances de rêve à la Nouvelle-Orléans, elle est loin de s’imaginer que son destin l’y attend. Dès le lendemain, elle se retrouve mêlée à un crime, exécuté selon un rituel macabre et violent. Rites vaudous ou crimes en série, la frontière entre les deux semble floue pour Louis Lafontaine, policier chargé de l’enquête, lui-même confronté à des troubles obsessionnels. Avec sa coéquipière il est prêt à tout pour remonter à la source de l’horreur. Face à l’emprise du mal, Talia saura-t-elle affronter ses démons et le don terrifiant qui lui est révélé ? Le soutien d’Azaia, prêtresse excentrique et l’amour de Basile seront-ils suffisants pour l’y aider ? Dans la chaleur mordante de ce voyage en pays cajun, les esprits tourmentés se révèlent, les traumatismes refont surface et les peurs inavouables s’entrechoquent jusqu’à la révélation finale.

2018_112_Sacha Erbel - L'emprise des sens
Bonjour à toutes et à tous…

Je termine à l’instant L’emprise des sens de Sacha Erbel, qui achèvera pour ma part, mes lectures 2018… Et pour le coup je termine l’année avec un excellent premier roman qui place la barre haute !

De part le profil professionnel de l’auteur, j’avais peur de tomber sur un “polar” un peu trop ”technique“, mais pas du tout. Au contraire même…
L’écriture et très fluide dans cette sombre histoire pleine de magie et de fantastique et malgré tout très réaliste. On ressent un vrai travail de recherche de la part de Sacha. Le Vaudou, la Nouvelle-Orléans, l’enquête qui piétine à cause d’une série de meurtre très violent. En effet un serial killer, particulièrement sadique, se joue de la police et commet des meurtres horribles. J’ai beaucoup appris sur les origines du vaudou. Les personnages très bien construits et le jeu des “flashback” très bien maitrisé, avec une excellente fin que je n’ai pas vu venir du tout !

Roman que je conseille à ceux qui ont envie de frissonner, dans la moiteur de la mystérieuse Nouvelle-Orléans, pleine de magie noire, de magie blanche et d’incantations diverses.

Où s’arrête le fantastique, où commence la réalité ?

÷÷÷÷÷÷÷

Extrait :
“Méryl regarde dans le vague.
– il s’est toujours senti mal dans sa peau. À l’adolescence, son mal-être est devenu permanent. J’ai bien essayé de l’aider, je lui ai proposé d’aller voir un psy, mais rien n’y a fait. Il s’est enfoncé de plus en plus dans la dépression, jusqu’au jour où il s’est taillé les veines dans la salle de bain. Et c’est moi qui l’ai trouvé ! En fait c’était plus grave encore que la dépression ! La mélancolie ! Son médecin m’a expliqué suite à son décès, qu’en termes psychiatriques, le mélancolique passera à l’acte suicidaire beaucoup plus sûrement que le dépressif ! Je ne comprenais pas parce que pour moi la mélancolie, c’était juste être un peu triste ! Soigner une personne mélancolique est très compliqué, et demande une attention permanente ! Je n’avais pas idée de la gravité de son état.
Meryl, tout en racontant son histoire, la tête baissée vers le sol, n’ose pas regarder son collègue dans les yeux. Par pudeur sans doute.”

Sous le pseudonyme de Sacha ERBEL, se cache une fonctionnaire de police, depuis 23 ans.
Elle a travaillé en commissariat, puis à la Brigade AntiCriminalité de Nuit de Paris, et depuis 14 ans, elle travaille au SDLP, en tant qu’Officier de Sécurité chargée de la protection rapprochée de personnalités civiles et politiques.
Depuis janvier 2016, elle est diplômée en Criminologie appliquée à l’Expertise Mentale, à la Faculté de Médecine René Descartes de Paris. Elle a suivi ce cursus en parallèle de son travail car l’étude du comportement des tueurs en série la passionne depuis des années. Elle souhaitait aussi pouvoir approfondir la psychologie, voire l’aspect psychiatrique de certains de ses personnages.

L’emprise des sens est son premier roman.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s