Non classé

“Quand la neige danse” de Sonja Delzongle

Quand la neige danse
de Sonja Delzongle (Auteur)
Broché – 6 avril 2017
Éditeur : Folio

Quatre fillettes mystérieusement disparues, quatre poupées en porcelaine, sosies des enfants, envoyées à leurs parents un mois plus tard. A Crystal Lake, petite ville paisible sous le coup d’un hiver glacial, non loin de Chicago, Joe Lasko est prêt à tout pour retrouver sa fille de quatre ans, Lieserl. Il engage son amour de jeunesse devenue détective privée pour mener leur propre enquête mais, aidés de la célèbre profileuse Hanah Baxter et son inséparable pendule, ils sont loin d’imaginer l’ampleur des secrets liés à ces disparitions.

2018-67 - Sonja Delzongle - Quand la neige.jpg

Bonjour à toutes et à tous…

J’ai lu et beaucoup aimé « Dust”. C’est donc logiquement qu’il me fallait lire la suite… Je ne n’ai pas été déçu du tout, elle est très addictive, la description des lieux est excellente, on s’y croirait ! Les décors sont grandioses… Après les couleurs chaudes, jaunes, orangées et rouges du Kenya on se retrouve avec les couleurs froides, le bleu et surtout le blanc de Crystal Lake. Et avec les températures que nous avons ces derniers jours ce n’est pas désagréable du tout ! Tout est parfaitement crédible et encore une fois j’ai eu l’impression de regarder un très bon film ou tout se déroulait à toute vitesse. Pas de temps morts, pas de phrases inutiles. C’est un thriller époustouflant, sombre et très dur, qui traite de la folie et de la maltraitance sur les enfants. Les personnages comme dans le premier opus sont attachants dans leurs vies de tout les jours, chamboulées par des événements horribles ; la tension est très bien distillée tout le long du récit au fil des pages, et c’est soulagé, que je suis arrivé au dernier chapitre… Auteur, définitivement à suivre !!! Je “Récidive”…

÷÷÷÷÷÷÷
Extrait :
“Dans sa quête de vérité et de justice, une phrase de Nietzsche lui revenait souvent en mémoire: “Les convictions sont des ennemis de la vérité, plus dangereux que les mensonges.” Il ne devrait céder ni aux unes, ni aux autres. Comme le scientifique, le policier est un enquêteur, un chercheur de vérité. Et son pire ennemi est son humanité. Débarrasser le monde du germe du Mal, comme traquer et éliminer les virus et les bactéries, telle était sa tâche, dans laquelle l’empathie n’avait pas sa place. ”

 

Née en 1967 d’un père français et d’une mère serbe, Sonja Delzongle a grandi entre Dijon et la Serbie. Après un DEUG en Langues et Lettres Modernes, elle s’attaque au concours de l’École des Beaux-Arts de Dijon et obtient un diplôme au bout de six ans. Elle peint et expose durant une quinzaine d’années, puis devient journaliste en presse écrite à Lyon… Après l’écriture d’une nouvelle devenue depuis un roman court, La Journée d’un Sniper, elle publie un premier thriller À titre posthume, puis Le Hameau des Purs, en 2011. La lecture d’ouvrages sur les serials killers combinée avec sa passion pour le continent africain, également visible sur ses toiles, l’incite à s’engager dans l’écriture de son roman Dust qui paraît en 2015 chez Denoël. L’ouvrage connait un succès éditorial et public. En 2016, paraît Quand la neige danse, toujours chez Denoël, qui met également en scène la profileuse Hanah Baxter et dont l’action se passe non plus au Kenya mais dans le froid nord-américain. Récidive paru en 2017 nous offre une troisième enquête… Sonja Delzongle vit toujours à Lyon.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s