Émotion, Fantasy

Le Royaume d’Esiah***

Le sang des rois
de Mélanie Gaujon
Relié – 12 juillet 2021
Éditions : Nouvelles plumes

• Bandeau_Intro_Mélanie Gaujon.jpg

Neuf mois se sont écoulés depuis que Mylès a rejoint le monde des mortels avec l’armée du Roi Pyrrhos. Depuis, il tente de convaincre les dirigeants de plusieurs pays de s’allier à lui en leur promettant l’immortalité. À Esiah, alors que l’arbre de vie s’éteint, Almandin cherche le moyen de sauver l’équilibre de son Royaume, mais un autre danger se profile. La Confrérie envahit une cité mortelle et les soldats de Mylès détiennent désormais un pouvoir considérable, presque impossible à défier. L’ouverture du coffre sacré semble être le dernier recours pour déjouer les plans du redoutable Conseiller. Mais pour trouver les dernières pierres, Almandin et Jason, le souverain d’Odéon, vont devoir enquêter sur les secrets enfouis de leurs deux royaumes. Réussiront-ils à en sortir indemnes ?

 

• Couv_080_Gaujon Mélanie - Le Royaume d'Esiah*** Le sang des rois.jpg

 

Avec “Le sang des rois”, Mélanie Gaujon termine sa trilogie tel un feu d’artifice qui m’a vraiment embarqué…

Mélanie a su créer un univers incroyable qui à aucun moment ne m’a lassé. Des personnages émouvants, forts bien développés, de l’action à chaque instant et régulièrement de petites pointes d’humour qui rythmaient le tout !
Une trilogie pleine de mystères et de rebondissements, plus de mille huit cents pages à couper le souffle…
Un récit que je conseille vivement à tous les fans de fantasy ou tout simplement à ceux qui aiment les belles histoires bien ficelées.

Un grand merci à Mélanie pour les heures que j’ai passé avec elle dans “ses mondes”, et pour avoir partagé avec nous tous ses personnages fantastiques qui risquent de me manquer.

Le Royaume d’Esiah a trouvé sa place dans ma bibliothèque, entre les romans de Robin Hobb, de Marion Zimmer Bradley, de Georges R. R. Martin et de J. R. R. Tolkien, sans avoir a rougir de la jeunesse de leur auteure.

÷÷÷÷÷÷÷

Extraits :

« – C’est moi qui coupe !
Il attrapa les ciseaux que Shimei s’apprêtait à saisir et se retourna vers le bébé que Maria portait tout contre elle. Elle découvrit son sexe. Il s’agissait d’un garçon. Le Roi en fut encore plus réjouis.
– Nous avons un fils !
Et il examina son enfant du bout du doigt, n’osant pas trop le toucher. Sa peau fripée était plus claire que celle d’Anjali. Almandin resta bouche bée face au fruit de son amour.
Sa fille, chez qui la joie se doublait de la crainte d’un enfantement, demeura immobile.
– Je ne veux pas avoir… d’enfants…
– Tu dis cela, mais tu en voudras à ton tour, répondit Maria avec un sourire tendre.
Le Roi saisit le cordon et le coupa avec une grande fierté. »

« L’animal prit alors les airs. Le Roi se retrouva suspendu dans le ciel, la tête en bas. La bête tournoya au-dessus de l’enceinte, son trophée gigotant au bout de la chaîne. L’armée royale, sidérée se terra dans un silence horrifié.
Bloqué par la cloison de sable bâtie par les Éduins, Milo somma les harpons de ne pas viser la bête. À cette hauteur, une chute du Roi aurait été mortelle. »

« Almandin se retourna vers son père, son modèle, son mentor. Tout ce qu’il savait, il le tenait de lui.
– On m’a dit un jour que tout être était capable de se tromper, dit-il avant de se retourner vers l’assemblée. Le créateur a commis une erreur. Celle de créer un monde de dépendance sans nous laisser la possibilité de le rendre meilleur. Parce qu’il a jugé que nous ne serions jamais à la hauteur de ce défi.
Il s’interrompit.
– C’est faux, dit-il en frappant la table du plat de la main. Les spectres, les mortels, les Éduins et nous, peuple siahnnas, sommes liés les uns aux autres par une histoire commune remontant à la création de l’homme. La diversité de notre espèce crée un équilibre. Nous avons besoin des âmes. Nous avons besoin des mortels. Nous avons besoin des Éduins. Alors nous devons nous battre ensemble pour garantir cet équilibre ! »

 

 

Mélanie Gaujon, née en 1982, a reçu le prix de l’imaginaire aux éditions Nouvelles Plumes en 2018 avec son livre Le Royaume d’Esiah. Adepte de la photographie, de l’art et du voyage, elle détient un master en histoire. Après quelques années passées en gendarmerie, elle a intégré l’institut régional d’administration de Nantes avant de prendre un poste de gestionnaire dans un établissement scolaire de Seine-et-Marne. À présent, elle travaille dans une agence comptable du Val-de-Marne. Un parcours diversifié, ponctué de nombreuses rencontres qui lui ont donné l’envie d’écrire et de relever des défis.

Mes passions
Globe-trotter dans l’âme, j’adore découvrir de nouvelles cultures, rencontrer de nouvelles personnes, apprendre d’elles. Ma dernière passion, après l’écriture et le voyage, est la photographie de spectacles et de paysages. L’image est pour moi comme l’écriture, un moyen de faire ressentir des émotions et de m’évader.

Profil littéraire
Je m’épanouis dans l’écriture dans les domaines de l’imaginaire : fantasy, merveilleux, SF, fictions policières… J’ai une préférence pour les histoires qui durent. Je mets un point d’honneur à ce que mes textes respirent la vie, aussi j’y ajoute avec plaisir de l’humour et de bons sentiments.

Mon métier
Fondé de pouvoir à l’Education Nationale

Mes références
Mes sources d’inspiration, dans mes premières années furent les mangas et les jeux de rôles. Ils m’ont donné l’envie de créer des personnages forts et attachants, un scénario. À présent, je puise mon imagination dans l’univers cinématographique avec entre autres le Seigneur des Anneaux, Game of Thrones, Pirates des Caraïbes comme dans les livres avec Robin Hobb et Raymond Elias Feist.

Mes projets de livre
Il en existe un certain nombre. Par où commencer ? Telle est la question !

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s