Non classé

“HÜ” de David Dolo


de David Dolo (Auteur)
Broché – 11 août 2018
Éditions Independently published

2018_105_David Dolo - HÜ

Francis n’aurait jamais dû descendre de ce train, voilà ce qui arrive quand on sort des rails, il aurait pu rejoindre son bureau comme chaque matin, mais il a voulu faire le malin, bravo, chapeau, il est bien avancé maintenant… Adieu, chère routine… Le voilà qui erre, pauvre bougre, un pied devant l’autre, mais où sont sont les villes, les gens ?
Et ce gamin avec un sac sur la tête, il lui veut quoi au juste ? Oscar qu’il s’appelle. Et lui n’est pas seul, il y en a des tordus par ici…
Tout est tellement étrange…
Ce que Francis voudrait ?
Rentrer. Las, il sera bringuebalé des nues aux ornières au hasard des rencontres, tentera d’échapper à ceux qui le rêvent mort, fuira ceux qui le veulent vivant.

÷÷÷÷÷÷÷

Bonjour à toutes et à tous…
Oubliez tout ce que vous avez lu jusqu’à présent.
Venez plonger dans l’univers allégorique et métaphysique de David Dolo…
Ce livre est totalement inclassable, il m’a fait penser à certains contes indiens ou africains que j’ai lu adolescent, voire aussi un peu “Sa majesté des mouches” dans l’écriture.

David nous mène dans un monde, son monde peut-être où tous types de repères que nous connaissons ont disparu !
Où sommes nous ? Quand sommes nous ?
Vous ne le saurez jamais, mais cela n’enlève en rien le plaisir de lecture.

J’ai eu l’impression de vivre un rêve, un cauchemar éveillé dans lequel je n’arrivais pas à me réveiller.
Au fur et à mesure de ma lecture, comme le héros je me demandais vraiment ce que j’allais trouver à la page suivante.
Ce renforcement est accentué du fait que les pages ne sont pas foliotés !!!
C’est la première fois que je lis un roman sans savoir combien de pages il me restait à lire…

Avec sa belle écriture, ciselée et précise, David réussit l’exploit de nous téléporter dans un “road movie” intemporel, tantôt drôle, tantôt grave qui ne laissera personne indifférent, il vous suffira de vous laisser porter au fil des mots, pour piocher çà et là, entre les lignes un conte noir et philosophique !

La prochaine fois que votre train s’arrêtera entre deux stations, vous y réfléchirez à plusieurs fois avant de faire quoi que ce soit !

Avec ce premier roman David Dolo “marquera au fer rouge” tous les esprits !

÷÷÷÷÷÷÷

Extrait :
“Chaque matin il essaie d’avoir une place assise mais il est bien rare qu’il en obtienne une, il y a trop de stations avant la sienne, trop de monde, toujours à peu près les mêmes d’ailleurs, ils se reconnaissent mais ne se parlent pas. Il n’y a que pendant les vacances que l’affluence est moindre. L’été surtout. C’est calme en été.
Bientôt se sera le terminus et tous descendront. De là, Francis marchera quelques centaines de mètres entre les immeubles léchés par le vent, il dira bonjour aux collègues, il fermera discrètement sa porte à clé, soufflera une seconde, et se fera un bon café, long et très sucré, qu’il boira en lisant les nouvelles sur son ordinateur.”

David Dolo est né en France au 20ème siècle.
Son premier roman HÜ a reçu le Prix du Jury des Plumes Francophones 2018.
Quand il n’écrit pas, il travaille, et quand il ne travaille pas, il fait la sieste.
On l’aura compris, sa vie est trépidante.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s