Noir, Thriller

“Vindicta” de Cédric Sire

Vindicta
de Cédric Sire (Auteur)
Broché – 21 mars 2019
Éditeur : Metropolis

 » On entre, on prend le fric, on ressort. Personne ne sera blessé. « 

Leur plan est sans risque. Le bijoutier ne portera pas plainte pour le vol car son argent est d’origine illégale. Damien, Élie, Audrey et Driss s’imaginent avoir trouvé la réponse miracle à tous leurs problèmes. Mais une petite fille était au mauvais endroit, au mauvais moment. Ils ont commis l’irréparable et maintenant, un monstre vengeur est lâché à leurs trousses.

UN FLIC EN CHUTE LIBRE

Fraîchement muté dans un groupe de surveillance, Olivier est loin d’imaginer que la planque qu’on lui a assignée fera de lui le témoin clé d’un cyclone meurtrier, dans le sillage d’un tueur glacial et méthodique que rien ne semble pouvoir arrêter. Des déserts du Moyen-Orient aux villes sombres et silencieuses du territoire français, quand la vindicte est en marche, plus rien ne peut vous sauver.

UNE TRAQUE HALETANTE SECOUÉE DE FAUSSES PISTES

Pur instrument de torture et de mort, il n’a pas de nom, pas de visage, l’habitude de tuer et un cimetière de cadavres derrière lui. Mais dans cette affaire, pas de contrat. Cette fois-ci pour lui : c’est personnel.
Dans ce thriller crépusculaire, Cédric Sire joue comme jamais avec les nerfs du lecteur jusqu’à l’effroyable twist final et confirme son entrée tonitruante parmi les maîtres absolus du thriller français.

2019_025_Cedric-Sire - Vindicta

Bonjour à toutes et à tous…

Vindicta de Cédric Sire, frissons et rebondissements au rendez-vous ! Le ton est donné dès les premières lignes, ou comment un braquage qui devait se dérouler sans accro, se transforme à un point que vous ne pourrez même pas imaginer.
Rien ne va plus !
C’est un thriller noir et violent, ça dépote et ça surprend au fur et à mesure que les pages défilent.
Un groupe de jeunes paumés qui veulent faire un casse, Salva un flic, qui sort des sentiers battus, des collègues à la ramasse qui sont complètement perdus et se font liquider un par un, un monstre qui excelle dans l’art de la torture et du meurtre qui tient à sa vengeance au mépris de toutes règles. À Priori vous allez me dire que tout ça c’est du déjà lu !
Mais, Cédric Sire a le don de créer des fausses pistes et joue avec nos nerfs… Je me suis vraiment régalé. Véritable uppercut littéraire, Vindicta est une très belle surprise pour moi. Je m’attendais à tout sauf à ça. L’auteur nous mène vraiment là où il veut, pour notre plus grand plaisir et toujours avec une superbe écriture. Un grand merci aux Editions Metropolis pour la confiance qu’ils m’ont accordée…

÷÷÷÷÷÷÷

Extrait :
« Il n’y a pas de héros. Jamais.
Seulement des perdants.
Et d’autres moins chanceux encore.
Salva s’arrête un moment au feu de la place Arnaud-Bernard. Il observe d’un regard hébété les jeunes en train de vendre de la drogue sous les porches, dans les angles morts des caméras de surveillance posées par la mairie. Un couple hilare sniffe de la cocaïne sur le capot d’une voiture, alors qu’un fourgon de CRS stationne un peu plus loin. L’indifférence totale du monde, son d’absurdité profonde, frappe Salva au visage, et c’est une gifle glacée plus violente encore que celle que lui a donné Marie Drevoski.
Une pensée en amène une autre.
De plus en plus sombre. De plus en plus lui.
Il décide de remonter les allées en direction du quartier des Minimes.
Il ne peut pas rester seul.
Une perspective intolérable. »

Cédric Sire, né le 24 octobre 1974 à Saint-Gaudens, est un écrivain français auteur de thriller.
Après des études d’anglais, il travaille quelques années dans le milieu de l’édition, du journalisme et de la traduction, tout en publiant dans les pages de magazines des nouvelles fantastiques et policières, fortement inspirées par des auteurs tels que Stephen King, Clive Barker ou encore Edgar Allan Poe.

Depuis 2005, il se consacre entièrement au métier d’écrivain1, publiant des thrillers souvent teintés de surnaturel. À ce jour, il est l’auteur de sept romans et de six recueils de nouvelles.

Il a reçu le prix Masterton pour son roman L’Enfant des cimetières et le prix Polar (festival de Cognac) pour son thriller De fièvre et de sang. En 2014, il reçoit le prix Littéraire Histoires de Romans pour son thriller fantastique, La Mort en tête.

Ses livres sont traduits en anglais, en polonais et en turc.

Il a également été vocaliste du groupe de death metal Angelizer.

Aujourd’hui, Cédric Sire vit et écrit à Toulouse.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s