Polar, Polar historique

L’Orme aux loups

L’Orme aux loups
de Thierry Berlanda (Auteur)
Poche – 18 mai 2017
Éditions : Éditions De Borée

L’orme aux loups est un lieu-dit de vignes et de forêts, au pied de la colline de Sancerre. Quelques années après le terrible siège de la ville protestante par les troupes du catholique duc de Bourges, une série de meurtres particulièrement sauvages mettent la ville sous pression. Les soupçons se portent d’emblée sur Fondari, un montreur d’ours de passage, mais les rivalités entre les détenteurs de l’autorité politique et morale, laissent entrevoir bientôt d’autres hypothèses. Véritable course contre la montre, ce roman policier historique vous plongera dans un univers médiéval effrayant et drolatique.

 

2019_057_Thierry Berlanda - L'Orme aux loups

 

Bonjour à toutes et à tous…

J’ai rencontré Thierry, il y a quelques jours à Osny. J’ai découvert un personnage fort agréable, qui a les yeux qui pétillent lorsqu’il nous parle de ses romans…

L’orme aux loups est un polar historique (j’adore…), mais là où Thierry a fait très fort, c’est dans le style de son écriture. J’ai de suite été porté au XVIè siècle, dans son monde, dans son intrigue. Une véritable énigme autour de morts mystérieuses survenues dans le Sancerrois, dans une période de l’histoire où catholiques et protestants s’opposent.

Fondari, notre héros est montreur d’ours. En arrivant à Sancerre, son ours lui échappe. Les corps retrouvés sont dans un état pitoyable, méconnaissable. L’ours “fugueur” est très vite accusé !

Thierry Berlanda a du faire des recherches très poussées pour rendre son roman crédible par la forme et par le fond…
Je vous le conseille vraiment.
Thierry Berlanda, un auteur à découvrir, quel style !!!

÷÷÷÷÷÷÷

Extrait :
« Ces heures de bête à l’affût et d’hommes du guet tout à leur traque causèrent aux populations une inquiétude comme elles n’en avaient plus connu depuis le siège de la ville. D’un naturel enjoué, prompts d’ordinaire à la danse et aux chansons, hommes et femmes demeuraient le plus souvent chez eux, retenant leurs enfants dans les maisons et, la nuit, barricadaient leur porte à double tour. Craignaient-ils davantage une attaque du monstre ou une visite des satellites du bailli ? Les Sancerres réduisaient leur activité au nécessaire pour survivre. On négligea de tailler les ceps dans les vignes, on délaissa la coupe du bois dans les forêts, les lingères hésitèrent à descendre au lavoir, le commerce manqua de clients et les clients de commerces, les taverniers remarquèrent que personne n’avait plus soif et on se pressa moins aux offices, si bien que la peur, vissée au cœur de chacun et se renforçant du spectacle d’elle-même abandonnait les rues et les places aux seuls gens d’armes. »

 

 

Thierry Berlanda est écrivain et philosophe. Il a écrit de nombreux ouvrages et des thrillers aux éditions de la Bourdonnaye, NL et du Rocher. Dans ce roman inédit publié en poche, il nous offre un véritable joyau noir.

2 réflexions au sujet de “L’Orme aux loups”

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s