Suspense, Anticipation, Nouvelles, Dystopie

Digital Way of Life

de Estelle Tharreau
Kindle – 9 juin 2022
Éditions : Taurnada Éditions

Serons-nous l’esclave de notre assistante de vie connectée ?
Nos traces sur le Net constitueront-elles des preuves à charge ?
La parole et la pensée deviendront-elles pathologiques à l’heure de la communication concise et fonctionnelle ?
Qu’arrivera-t-il si les algorithmes des moteurs de recherche effaçaient des pans entiers de notre mémoire collective ?

Autant de questions parmi d’autres, qu’Estelle Tharreau soulève dans Digital Way of Life, ce nouvel « art » de vivre numérique qui place l’homme face au progrès et à ses dérives.

 

 

J’avais déjà eu l’occasion de lire certains thrillers d’Estelle Tharreau, et je n’ai jamais été déçu. Mais à travers de ce recueil de nouvelles, je suis vraiment resté complètement bouche bée !
Estelle nous entraîne dans plusieurs futurs plus terrifiants les uns que les autres, des futurs où tout est contrôlé, des futurs qui perdent toute leur humanité, qui se construisent d’ailleurs peut-être déjà malgré nous sans, que nous ne le sachions…
Toutes les nouvelles sont parfaitement maitrisées, et je serai incapable de vous dire celle qui m’a le plus inquiétée, mais une chose est sûre, plusieurs fois j’ai eu des frissons dans le dos en me demandant… Et si cela devait arriver !
Estelle, a-t-elle trouvé un chemin, une voie qui lui permettrait d’anticiper sur une réalité future ?
A-t-elle entr’aperçue des mondes où la réalité virtuelle serait notre quotidien, où l’humain deviendrait “sujet” d’études dans un monde entièrement dirigé par des machines. Les maisons seront-elles toutes connectées, nous rappelant à l’ordre au moindre écart de notre part de notre part ?
Est-ce le début de la fin ?

Dans tous les cas, ce ne sont pas des futurs que je souhaite pour mes enfants et petits-enfants… Mais j’ai vraiment été séduit par cette lecture. Beaucoup de rythme, un vrai travail de la part de l’auteure. Chaque nouvelle est poussée jusqu’au bout, c’est percutant, glaçant.
Personne ne pourra rester indifférent à ce livre. Les thématiques sont tellement proches de nous tous, de nos familles, de nos enfants…
Devons-nous continuer à rester dans ce “moule” qui nous endort par son “bien-être”, Internet, réseaux divers, monde connecté, wifi, fibre, G5 ? ou devons-nous réagir immédiatement ?

Estelle m’aurait-elle envoûtée…
Que dois-je faire ?
Seul, en aurai-je la force ?
Et vous, que ferez-vous ?

Et si vous commenciez par lire ce “petit bijou” ?

Coup de cœur pour ce recueil de nouvelles.
C’est prenant. J’en voulais plus encore. C’est superbe…
Un grand merci aux Éditions Taurnada pour leur confiance renouvelée !

÷÷÷÷÷÷÷

Extraits :

« Sibelle ne pouvait détacher son regard de la petite croix rouge qui clignotait tel un avertissement. Une croix largement en dehors du long tunnel bleu de la normalité.
Sans plus de commentaires, la pédiatre afficha le carnet de santé numérique pour établir le bilan de cette visite. Elle créa une alarme simple dans la rubrique “nombre de caractères” tandis que les yeux de Sibelle restaient accrochés aux deux encarts rouges qu’elle connaissait par cœur tant ils étaient repris dans toutes les applications pour parents et enfants.
– Si on ne comprend pas bien votre enfant quand il parle ou si ses phrases sont trop longues ;
– Si l’école vous a signalé un problème ;
Parlez-en avec votre médecin.
L’enfant et les écrans connectés :
– familiarisez votre enfant le plus tôt possible à un environnement numérique ;
– utilisez toujours une tablette adaptée à son âge de type Genius ou Mama. »

« Tout avait lamentablement échoué, Désormais, il ne s’agissait plus de surdéveloppement de la parole ni même d’hypertexte. Il n’y avait plus de traitement. Plus d’espoir. Elle venait elle-même demander ce qu’elle avait toujours refusé d’envisager.
“Il délaisse même les mathématiques et les sciences programmatiques. Il n’écrit plus une seule ligne en français automatique. Il ne va plus sur aucun réseau social. Il ne veut plus aller en cours. Il est coupé du monde.
– Qu’est-ce qu’il fait de ses journées ?
– On a baissé les bras, fit Sibelle, amère. On lui a laissé le livre de son arrière-grand-mère.”
Trémo se raidit.
“On ne sait plus quoi faire… Il devient violent. Il nous insulte. Il nous traite d’abrutis, de dégénérés. Tant qu’il lit, au moins, il n’est pas dangereux pour lui-même et pour les autres.”
La voix de Sibelle se fit lasse et douloureuse.
“Il s’enferme dans sa chambre. Il passe ses journées là-dedans avec ses “bouquins” comme il dit. Il descend à peine pour manger. On a tout essayé. Orthopsychologue, addictologue. Rien… Rien. Il reste figé comme une statue. Des heures entières. Des jours entiers. Sans parler. Sans bouger. À part ses yeux”. »

« Tout est devenu virtuel et fonctionnel. Plus de vie. Plus de cris d’enfants dans les cours, plus d’odeurs de papier et de crayons dans vos salles de classes numériques. Plus de nom à inscrire sur son cahier à la rentrée. Plus rien, plus d’âmes »

 

 

Passionnée de littérature depuis l’adolescence, Estelle Tharreau parcourt les genres, les époques et les pays au fil des auteurs qu’elle rencontre. De cet amour de la littérature est née l’envie d’écrire. Elle vit actuellement en Franche-Comté où elle partage son temps entre sa famille et l’écriture.