Histoire, Polar, Suspense

Cabale Pyramidion

de Samuel Delage
Broché – 13 mai 2021
Éditeur : MON POCHE

Bandeau_Intro.jpg

Les pyramides n’ont pas livré tous leurs secrets… : une folle course contre la montre au cœur de l’Egypte du printemps arabe. Marion Evans, jeune étudiante franco-américaine, est arrêtée à la sortie du Musée égyptien du Caire où elle travaille, une statuette dans son sac à main. Même si tout tendrait à prouver qu’il s’agit d’un coup monté, la police semble se satisfaire de cette coupable désignée. Mais pas ses amis, qui vont tout faire pour la sortir de ce mauvais pas et faire la lumière sur ce complot. Yvan Sauvage, expert en art, ancien professeur et amant occasionnel de la jeune femme, se lance tête baissée dans l’affaire, bientôt aidé de Daoud, un antiquaire roué, et du beau et ténébreux Hassan Tarek, un archéologue aux desseins ambigus…

 

2021_044_Delage Samuel - Cabale Pyramidion

 

J’ai reçu « Cabale Pyramidion » en service-presse il y a quelques jours par les éditions Centre Livre – Mon Poche. Un grand merci à Virginie…

Après les lectures de « Code Salamandre » et « Arcanes Médicis » j’ai de nouveau pris beaucoup de plaisir à retrouver Samuel Delage ! Son écriture simple et efficace a fait que je ne me suis pas ennuyé une seconde. Le duo Marion et Yvan fonctionne à merveille. Amateur d’Egypte ancienne et de romans ésotériques, je me doutais bien que j’allais accrocher…
Mais je ne m’attendais pas à l’être aussi vite !
En effet intrigues et rebondissements commencent dès les premières pages. Pas le temps de respirer et “boom” un retournement de situation. Accrochez-vous bien durant ce voyage en Égypte, car il en va de même jusqu’à la fin.

Dans son récit Samuel nous fait entrevoir l’envers du décor de l’Egypte telle qu’elle est vue par les touristes. Ici, la justice laisse la place à la corruption et aux chantages, aux magouilles politiques, aux trafics et recels d’antiquités.

Cabale Pyramidion est un roman qui sonne juste, certaines descriptions m’ont donné l’impression d’y être et de respirer l’air du Caire et de l’Égypte dans toute sa splendeur !
J’ai été ainsi transporté dans un roman où les recherches historiques se mêlent à une aventure qui m’a tenue en haleine et où tout s’accélère jusqu’à une fin qui dénouera l’essentiel de l’intrigue, mais malheureusement pas le grand mystère…

Une suite à venir Samuel ?

Un thriller saisissant qui m’a fait passer un bon moment et qui m’a fait repenser aux voyages et aux sites que j’ai visités là-bas.
Venez à votre tour voyager dans cette cabale, afin de découvrir les clés d’un Pyramidion aussi réel que mystique…

÷÷÷÷÷÷÷

Extraits :

« Une main vient d’agripper son bras. Marion Evans se fige. Quelqu’un a surgi derrière elle, et personne autour. Le musée s’apprête à fermer, les visiteurs ont déserté la salle où elle déambulait. La jeune femme se retourne : devant elle, un homme en uniforme de gardien, les yeux cachés par des lunettes sombres. Il retire sa main et désigne une porte de service.
– Avancez par là !
Pas une invitation, un ordre. Il la domine d’une courte tête, mais sa carrure fait peur. »
…/…
« J’ignore dans quoi tu t’embarques, mon cher Yvan, mais sache que j’ai toujours eu confiance en toi. On ne dit jamais assez aux gens qu’on estime combien ils comptent dans nos vies…
Ce dernier propos étonna Ivan et l’ébranla un peu. Qu’un homme aussi pudique livrât ce sentiment lui paru étrange. »
Code Salamandre :
https://leressentidejeanpaul.com/2020/03/19/code-salamandre/

Arcanes Médicis :
https://leressentidejeanpaul.com/2020/09/16/arcanes-medicis/

 

 

Né en 1978 à Angers, Samuel Delage est scénariste et auteur de romans à suspense. Il est également chroniqueur livres sur France 3 et a créé le site Internet Les Petits Mots des Libraires. Cabale Pyramidion est le deuxième opus d’une série romanesque avec deux personnages récurrents – Yvan Sauvage, expert en art et commissaire-priseur, et Marion Evans, historienne de l’art – que l’on retrouve dans Code Salamandre (Belfond 2011- MonPoche 2019) et Arcances Medicis (De Borée 2018).

Facebook : facebook.com/delage.samuel
Instagram : @samueldelage
Twitter : @samueldelage
http://www.samueldelage.com

Polar, Thriller psychologique

Déviation nord

Thierry Berlanda
Broché – 3 septembre 2020
Éditeur : de Borée

Bandeau_Thierry.jpg

Le soir de Noël, Milton Walsh, un chirurgien respecté, son épouse Agathe, une jeune anesthésiste, et leur fille Lola, s’engagent sur les routes enneigées pour aller fêter le réveillon avec leur famille : ils ne parviendront jamais à destination ! Lehmann, un adjudant-chef proche de la retraite et loin des procédures, et Emilie Casanave, une jeune adjointe brillante, dotée d’un sixième sens incroyable mais dénuée de second degré, vont tout faire pour les retrouver…

 

2020_068_Berlanda Thierry - Déviation Nord.jpg

 

Bonjour à toutes et à tous…

Une fois encore, Thierry Berlanda est arrivé à se jouer de ses lecteurs !
Il distille par-ci par-là des détails, des idées qui finalement ne sont que des fausses-pistes. J’adore !!!
Le lecteur n’a qu’à bien se tenir… Un seul moment d’inattention et c’est la sortie de route. Vous êtes prévenu !
Je me suis laissé complètement prendre aux pièges de ce polar.

24 décembre. 18h30. Les routes enneigées. À bord de leur Range Rover, Milton et Agathe Walsh s’apprête à rejoindre leurs proches pour fêter Noël.
À l’arrière du véhicule, la petite Lola s’est endormie avec son chien.
Toutes les routes sont enneigées. Au bout de quelques kilomètres, la route est coupée suite à un camion qui s’est renversé un peu plus loin.
Le plus sage serait de faire demi-tour. Mais les Walsh décident de prendre un autre itinéraire. La déviation nord.
Ils n’arriveront jamais à destination…

Thierry nous a concocté un véritable thriller à lire bien au chaud sous la couette, tellement l’ambiance anxiogène de son roman est glauque et glaciale.
Aucun temps morts. L’écriture est fluide et tout se déroule très très vite. J’ai suivi pas à pas l’enquête menée par les gendarmes Lhemann et Casanave qui forment un drôle de duo, et vont se lancer à corps perdus dans la recherche de la vérité… À la poursuite du coupable. Mais qui peut-il bien être ? Pourquoi s’en prendre à cette famille ?
L’adjudant-chef Lhemann est proche de la retraite alors qu’Émilie Casenave, jeune adjointe, n’a peur de rien, elle est dotée d’un sixième sens mais totalement dénué de second degré !
Certaines répliques d’Émilie sont vraiment à mourir de rire. Elles m’ont permis de souffler un peu et de sortir de l’immersion totale “ambiance tempête de neige qui fait rage, alors que nos héros sont poursuivis par un camion qui ne veut pas les lâcher”… Les personnages sont tous très attachants, mais j’espère que j’aurai l’occasion de retrouver Émilie dans un prochain roman, son personnage est vraiment très intéressant… Où trouve-t-elle autant de force et de courage ?

Je me suis régulièrement mis à la place des Walsh… qui vivent un véritable enfer !
Toute leur vie va basculer en quelques instants !

Un vrai coup de cœur !
Une histoire digne des plus grands…
Je vous conseille vivement de lire ce roman qui risque de vous tenir éveillé un bon moment !

Un grand merci au Éditions de Borée…

÷÷÷÷÷÷÷

Extrait :

« C’est moche, tout ça. Ce monde pourri. On parle souvent, Agathe et moi… je lui dis toujours que les affreux sont en train de gagner la partie, et d’abord parce que maintenant c’est eux qui écrivent les règles du jeu… – Qu’est-ce qu’elle vous répond ? – Que chacun fasse le mieux possible ce qu’il sait faire, à la place où il est ! C’est ainsi que le monde guérira ! Nouvelle interruption de Maud, que l’émotion écrase. – C’est vraiment une chic fille, vous ne trouvez pas ? – C’est ce que tout le monde dit. Et Milton ? Maud s’essuie les yeux et se se mouche dans une serviette en papier posé sur la table, sous le regard abattu des quelques autres personnels en pause. – Je ne le connais pas. Enfin, sauf de réputation. Milton Walsh est LE boss. »

 

 

Thierry Berlanda est écrivain et philosophe. Il est l’auteur de vingt romans. Après Naija (2017) et Jurong Island (2018), Cerro Rico (juin 2019) clôt sa trilogie de techno-thrillers (Éditions du Rocher). Ses autres romans récents sont L’Affaire Creutzwald (2018), un roman noir, et L’Orme aux Loups (2017), un suspense médiéval, parus aux Éditions De Borée. L’Insigne du Boiteux, un thriller pur jus, est ressorti en poche chez le même éditeur en 2019. Pour septembre 2020 sont annoncés la version poche de L’Affaire Creutzwald et un nouveau thriller en grand format, DÉVIATION NORD, dans la collection Marge Noire des Éditions De Borée.

Polar

Échec à la Reine

“Les enquètes de l’apicultrice”

de Valérie Valeix
Poche – 10 mars 2017
Éditeur : Éditions du Palémon

Éminente apicultrice consultante dans le Quercy, la jeune Audrey Astier parcourt le monde à la recherche de méthodes de travail différentes dans le but d’assurer la sauvegarde des abeilles. Alors qu’elle a rendez-vous avec son vieux maître de stage, Janissou Laborde, dit le Papé, celui-ci disparaît mystérieusement…
Aux côtés du troublant lieutenant Steinberger, fraîchement affecté à la gendarmerie de Rocamadour après son retour d’Afghanistan, Audrey va courir le causse pour tenter de déjouer les pièges d’une effroyable société secrète prête à tout pour arriver à ses fins…

Cette série d’un nouveau genre mêle habilement intrigue (tous les ingrédients d’un excellent roman policier sont réunis : enquête, suspense, action…), écologie (en rappelant l’importance de la protection des abeilles et de l’apithérapie), Histoire (de nombreux faits marquants locaux ou nationaux sont abordés) et patrimoine (on découvre avec plaisir les richesses et traditions des régions).

 

2020_023_Valeix Valérie - Échec à la Reine.jpg

 

Bonjour à toutes et à tous.

Je suis très content d’avoir découvert ce roman addictif et très original, construit autour des abeilles, insectes qui m’ont toujours fascinés.

Échec à la Reine, est un roman sans aucun temps mort.
À peine les premières pages lues, je savais que j’aurai du mal à me contenir…
Alors, que faire dans ces cas là ?
Le mieux est d’en profiter en se laissant porter par l’intrigue…

Et quelle intrigue !

– Audrey Astier, personnage principal, est apicultrice dans un petit village de la Dordogne.
– Janissou dit « le Papé », son Maître de stage, disparaît, lui laissant une lettre étrange en forme de testament. Audrey va tout faire pour retrouver son ami, elle va remuer ciel et terre afin que les autorités acceptent d’ouvrir une procédure.
– Le Lieutenant Steinberger de la Gendarmerie de Rocamadour, est Alsacien avec un caractère bien trempé. Il vient d’arriver pour remplacer l’Adjudant-Chef Lebel aimé de tous à la Brigade et ami d’Audrey.

C’est dans un cadre très “terroir”, que l’énigme policière va dérouler.

Valérie Valeix a concocté un roman très bien construit et bien sûr, très documenté !
J’ai appris énormément de choses sur les abeilles sans que cela ne gène en rien la lecture de l’intrigue.
Valérie nous emmène telle une guide touristique à travers une région superbe où la nature est omniprésente, mais on va vite se rendre compte qu’il n’y a pas qu’un coupable, mais toute une organisation derrière l’enlèvement de Janissou. L’enquête est beaucoup plus importante et incroyable que ce que je pensais…

Un moment de pur plaisir !

Mais…
Il vous faudra attendre les dernières pages pour connaître enfin le dénouement de cette histoire prenante.

La quatrième de couv. annonce la naissance d’une série.
Génial !!!
J’ai hâte de lire les prochains opus !

Une aventure à suivre absolument !

Merci Valérie…

÷÷÷÷÷÷÷

Extrait :
« La maison était silencieuse, toute forme de vie semblait l’avoir désertée, remplacée par un calme pesant. Audrey fit rapidement le tour du logis et pénétra seulement en dernier dans la salle à manger où elle fut accueillie par le tic-tac mélancolique de l’horloge, ce “Dieu sinistre, effrayant, impassible” selon Baudelaire dont le doigt menaçant nous disait “Souviens-toi”.
La table était dressée pour deux personnes, preuve que Janissou l’attendait. Des chandelles étaient allumées, conférant à la pièce aux fenêtres étroites une atmosphère vaguement irréelle. Un grincement assorti d’un claquement de porte fit sursauter la jeune femme. Alors seulement elle vit, et ce qu’elle vit noua une boule d’angoisse dans sa gorge. »

 

 

Née dans les Yvelines en 1971, passionnée d’Histoire, Valérie Valeix a été membre de la Fondation Napoléon. À la suite d’un déménagement en Normandie, intéressée depuis toujours par l’apiculture (son arrière-grand-père était apiculteur en Auvergne), elle fonde les ruchers d’Audrey. Elle s’engage alors dans le combat contre l’effondrement des colonies, la « malbouffe » et dans l’apithérapie (soins grâce aux produits de la ruche).
Elle eut l’honneur d’être amie – et le fournisseur de miel – de sa romancière favorite, Juliette Benzoni, reine du roman historique, malheureusement décédée en 2016. Cette dernière a encouragé ses premiers pas dans l’écriture « apicole ».