Humour

“Paris-Venise” de Florent Oiseau

Paris-Venise
de Florent Oiseau (Auteur)
Poche – 17 janvier 2019
Éditeur : Pocket

Une bonne pâte, ce Roman. Une bonne tête. Un peu mou, mais honnête, comme le bon pain. Pas étonnant qu’il déniche ce boulot idéal : garçon de cabine dans le Paris-Venise – train-couchettes. De quoi redonner le sourire à Mlle Pajot, sa banquière. Et à lui le goût du voyage. Car il s’en passe, la nuit, dans ce monde en perpétuel mouvement : les objets perdus qu’on empoche, les clandestins qu’on planque moyennant finances, les combines en loucedé… C’est qu’il en faut, de l’argent, quand on est amoureux et qu’on roule vers Venise. Et Roman est amoureux…

 » L’écriture dans le sang et la vanne au bord des lèvres.  » Sophie Delassein – L’Obs

 » Il devient ardu de savoir quoi acheter en librairie pour lire tout en riant à gorge déployée. Florent Oiseau pourrait bien être la solution.  » Nicolas Ungemuth – Le Figaro Magazine

 » L’humour le dispute à l’ironie au gré de chaque voyage.  » L’Express

2019_009_Florent Oiseau - Paris-Venise

Bonjour à toutes et à tous…

Les gens dernièrement ont tendance à me donner des conseils de lecture. Pas facile de leur dire que j’ai une PAL de plus de 400 romans qui grandit chaque jour. (9 encore hier…) Alors, lorsque Samantha de la fnac Rosny 2 m’a conseillé gentiment celui-ci, dont elle m’avait déjà parlé quelques semaines plus tôt, j’ai été bien avisé de l’écouter et tant pis pour ma PAL !!!

Une histoire qui aurait pu être banale, une histoire qui aurait du être banale. Si je n’avais très vite ressenti la sincérité de l’auteur, voire peut-être d’un certain vécu ? Le style narratif, en fait une histoire qui m’a donné envie de lire “ce petit” livre d’une seule traite.

Paris-Venise de Florent Oiseau m’a agréablement surpris.
Dès la première page, Florent, s’attache à décrire avec humour, simplicité et conviction la difficulté des « petits boulots » et le quotidien de certains travailleurs. L’auteur utilise à bon escient l’humour et cela fonctionne parfaitement. La justesse des personnages aussi. La simplicité de leur quotidien, leurs difficultés à se trouver une place dans la vie.

Avec un thème original et profond, j’ai suivi avec plaisirs les tribulations de Roman, banlieusard un peu paumé qui n’a toujours rien fait de sa vie, dans un univers un peu surréaliste, avant de travailler dans le train de nuit qui relie Paris à Venise.

Je conseille ce voyage agréable et divertissant…

÷÷÷÷÷÷÷

Extrait :
« – Les taxis à Prague, ils roulent comme des dingues.
– Ah bon ?
– Ouais, des furieux, les gars.
– Et c’est beau, Prague ?
– En sait rien. Jamais allé.

Didier, il savait des trucs. Il ne disait pas toujours d’où il les savait, mais le gars maîtrisait ses sujets. Une pointure, selon ses dires.
Didier, ce n’était pas la peine de lui parler de poissons, il en avait forcément chopé un plus lourd que toi. si tu évoquais le moteur de ta bagnole, c’était pareil, le siens faisait le double au bas mot. Avec lui, c’était tout le temps la même histoire. Mais en réalité, la seule chose que Didier avait de plus gros que les autres, c’était sa femme Shirley »

 

Florent Oiseau a 28 ans. Il a été pompiste, chômeur, barman, plongeur, réceptionniste de nuit, ouvrier dans une usine de pain, crêpier et couchettiste sur le Paris-Venise. Son premier roman, Je vais m’y mettre (Allary Éditions, 2016), a été salué par les critiques et désigné
 » le livre le plus drôle de l’année « .

Bandeaux Internet, Non classé

Divers

12 mars 2019 – Booktrailer “Sale temps pour les Grenouilles”

 

28 janvier 2019 – Tétières pour le Blog “Les lectures de Maud”

Bandeau_Les lectures de Maud.jpg

Bandeau_Les lectures de Maud_02.jpg

Bandeau_Les lectures de Maud_02b.jpg

Bandeau_Les lectures de Maud_03.jpg

Bandeau_Les lectures de Maud_04.jpg

Bandeau_Les lectures de Maud_05.jpg

 

17 octobre 2018 – Bandeaux pour articles le Blog “Émotions”

46040699_1776611762462348_8486711315102957568_o.jpg

46188030_1776611779129013_4525274227074400256_o.jpg

46115507_1776611785795679_3989078999329406976_o.jpg

46101473_1776611839129007_4843823288469684224_o.jpg

46190046_1776611832462341_3657255791750021120_o.jpg

 

7 octobre 2018 – Tétière pour le Blog “Émotions”

Emotions_blog_OK.jpg

 

5 octobre 2018 – Tour de cou “Les 40 bosses”

46235713_1776617799128411_24343208913797120_o.jpg

 

12 juillet 2018 – Bandeau Facebook “Les 40 Bosses”

46149228_1776615195795338_5664776875164041216_o.jpg

 

2 février 2018 – Fond d’écran perso Carole Epinette

46123725_1776703825786475_4937525228461883392_o.jpg

 

25 mai 2018 – Booktrailer “Les déracinés” de Catherine Bardon

 

21 septembre 2018 – Affiche “Le mur du temps” Ludovic Metzker

46130691_1776691265787731_4524926150039830528_n.jpg

 

20 mai 2017 – Fleur Sauvage Editions

https://www.facebook.com/JeanPaul.dosSantosGuerreiro/videos/268628440446382/

 

8 décembre 2014 – Marque page personnel

 

 

29/06/2009 – Franprix – Étude de la nouvelle image de marque logo, Tdl, enveloppes, cartes, etc…

Franprix 01.jpg

Franprix 02.jpg

 

 

2005 – Tête de lettre PolyTech

2005.jpg

 

1995 – Auchan (Totem coupe du Monde)

Totem mars 1998.jpg

 

1995 – Ilane Perse (Pochette CD – Livre de presse)

Ilane Perse1 1995.jpg

 

1992 – Tête de lettre Lauriflam

1992.jpg