Émotion, Historique, Suspense

Alexandre * Le pacte de Babylone

de Annette ROSSI
Broché – 30 août 2019
Éditeur : Sentiers Du Livre

Bandeau_Intro.jpg

Que signifie l’étrange symbole que découvrent un archéologue-linguiste en Turquie et un égyptologue de renom à Alexandrie ? Deux lieux aussi éloignés dans le temps que dans l’espace. Leur rencontre va les entraîner dans une aventure extraordinaire, les confronter à une alliance obscure qui voit le jour à Babylone en 323 avant Jésus-Christ, année où disparaît Alexandre le Grand. Les énigmes vont s’accumuler, les mystères s’épaissir. Alètheia musterion apocryphe ptoselper. Quel sens donner à cette inscription ? Où se trouve le tombeau du roi macédonien ? Quel mystère entoure la mort du Conquérant ? Quel lien avec le manichéisme et les croisades ? Et pour quelle raison la vérité ne doit-elle pas éclater ? Ferait-elle réellement basculer le monde dans le chaos ? En plein conflit pétrolier et insurrection kurde des années soixante-dix, des villes mortes du Proche et Moyen-Orient à l’Égypte, en passant par les rives du Bosphore et les gratte-ciel de Manhattan, nos héros se lancent dans une dangereuse quête dévoilant une nouvelle et inquiétante perception de l’histoire.

 

2021_084_Rossi Annette - Alexandre* - Le pacte de Babylone

 

Un “Historico-Thriller” incroyable !

Pas facile de remettre les pieds sur terre à la suite d’un roman comme celui-ci…
J’ai littéralement été plongé dans un univers hors du temps en compagnie de tous les plus grands de l’, mon seul regret est de ne pas avoir les autres tomes pour pouvoir les enchainer.

Ma “rencontre” avec Annette Rossi, tient autant du hasard que du miracle. Quelle belle rencontre… Je lui souhaite tout le meilleur…
Je suis incapable d’imaginer le travail colossal qui à été réalisé par l’auteur, afin de nous proposer un ouvrage tel que celui-ci.
Je me suis senti “tout petit” le long de ma lecture, devant les connaissances historiques d’Annette !
Je n’ai pu m’empêcher le long de ma lecture, d’aller régulièrement sur “google” pour voir les sites visités par nos héros !

Rarement, ou peut-être même jamais je n’ai lu de roman avec autant de références sur l’histoire du monde et sur autant de périodes différentes, avec autant d’allers-retours dans le temps et de plus avec une telle fluidité dans la lecture… Je m’incline devant cet exploit.
Et non contente de toutes les informations qu’elle nous transmet, elle arrive en plus, à trouver une intrigue incroyable qui ira au-delà de l’imagination la plus folle…
Une trame politique et historique (bien sûr !) qui englobe le monde !

Vous aimez aussi la géographie ?
L’Italie, l’Égypte, la Perse, la Turquie, l’Arménie, la Syrie, l’Inde, l’Iran et biens d’autres pays entre Orient et Occident, n’auront plus de secrets pour vous.
Sans oublier, les Religions et les différentes langues utilisées dans le roman…
Véritable condensé de plus de deux mille ans d’histoire saupoudré aussi de différends politico-économiques contemporains.
C’est magnifique !

Vous êtes férus de belles histoires ?
Celle qui sont bien construites et qui vous font rêver ?
Alors, venez rejoindre Philippe, archéologue et linguiste, ainsi que celui qui deviendra très vite son meilleur ami, Didier, égyptologue de renom, dans cette aventure incroyable aux multiples rebondissements, où plane au-dessus de nos deux héros l’ombre de la mort gravée dans les pierres.

Pour le coup, Annette, je vais me permettre de te tutoyer… Pour te dire un grand SPAS (merci) de m’avoir contacté, mais surtout de m’avoir fait rêver comme tu l’as fait !
J’espère que nous aurons l’occasion de nous rencontrer…

Très gros coup de cœur !!!

÷÷÷÷÷÷÷

Extraits :

« En traversant l’Euphrate, fleuve mythique, source de vie et de cultures, Philippe pénètre en Mésopotamie. Frôlant le sol du « pays entre deux fleuves », le linguiste pense aux paroles de Jean Bottéro : « tout commence là, en Mésopotamie ». Les brillantes civilisations qui se sont développées sur les plateaux et dans les vastes plaines entre le Tigre est l’Euphrate ont engendré les prémices de l’histoire avec l’invention de l’écriture. »

« Le seigneur d’Ibelin admire depuis longtemps la vie subtile de l’Orient. Il pense à Alexandre qui, au lieu de rencontrer des peuples barbares, découvrit un raffinement que même la Grèce ne possédait pas. La situation mille quatre cents ans plus tard est comparable. Aux yeux des Occidentaux, les peuples d’Orient ne valent guère mieux que des sauvages. Or, leur degré de connaissances en mathématiques, physique, astronomie, médecine, est largement supérieur à celui de l’Occident. L’Orient a su se servir des ouvrages scientifiques de l’Antiquité, a hérité du savoir de l’ancienne Perse et est allé à la rencontre des civilisations indienne et chinoise. Le papier a rapidement fait son apparition dans le monde musulman, des universités et des bibliothèques sont apparues dans toutes les régions. L’enseignement et la recherche sont encouragés. Les savants, quelles que soient leurs croyance, sont profondément respectés. »

 

 

Née aux Pays-Bas, passionnée de voyages, d’histoire et d’archéologie, très tôt Annette part à la découverte du monde et consigne ses expériences sur des carnets. Un jour, sur sa route, elle croise deux aventuriers avec lesquels elle se lie d’amitié et qui donneront naissance aux héros de son premier roman. Aujourd’hui, elle vit en France, au pied du mont Blanc dans la vallée de Chamonix.

« Le besoin de décrire ce que je vois, ce que je vis, ce que je ressens, existe depuis mon enfance. Mes voyages me donneront l’occasion d’exprimer cette passion et ces notes donnent naissance à des récits en néerlandais. Plus tard, je découvre le plaisir d’écrire en français. Une langue tellement riche, tellement raffinée, qu’elle permet de trouver toujours le mot juste, la parfaite nuance. Je publie un blog de voyages sur WordPress : Voyages au-delà de l’horizon et un blog d’images en trois langues ; français, néerlandais, anglais : Images au-delà de l’horizon. Puis, un jour, une intrigue traverse mon esprit… »

Annette Rossi

Suspense, Thriller

La Forêt des disparus

de Olivier Bal
Broché – Livre grand format, 22 avril 2021
Éditeur : XO

Bandeau_Intro.jpg

“Dans cette forêt, tu peux toujours y entrer, mais tu n’en sortiras jamais…”

Des murs d’arbres géants, séquoias millénaires qui se referment comme un piège. Des randonneurs qui disparaissent sans laisser de traces. Il ne fait pas bon traîner dans les bois de Redwoods, au bord du Pacifique, dans l’Oregon.

Au cœur de cette forêt maudite, un homme vit isolé de tous. Ici, on l’appelle l’Étranger. En réalité, son nom est Paul Green, un ancien journaliste qui a connu son heure de gloire avec l’affaire Clara Miller.

Un soir, une jeune adolescente, Charlie, vient frapper à sa porte. Elle est blessée, paniquée. Pour elle, Paul est le seul à pouvoir l’aider. Car là-bas, au milieu des arbres, Charlie a connu l’horreur…

L’histoire d’un secret terrifiant.
Un thriller diabolique et haletant.

“Flippant ! Olivier Bal… un de nos géants du polar.”
Sybille Archambeau, Espace Culturel Leclerc de Saint-Médard-en-Jalles

“La vérité se trouve dans la forêt, mais pour cela il va falloir y pénétrer… à vos risques et périls !”
Caroline Vallat, Fnac Rosny 2

“Un roman choral unique en son genre. Impossible à lâcher…”
Jérôme Toledano, librairie Les Cyclades, Saint-Cloud

 

2021_076_Bal Olivier - La forêt des disparus

 

Olivier BAL, fait un peu parti de mes auteurs “chouchous” et pour cette suite de “L’affaire Clara Miller”, il me tardait de récupérer mon livre, que j’avais prêté à plusieurs personnes depuis sa sortie !

Tout d’abord, sachez qu’il n’est pas obligatoire (même si c’est toujours mieux pour moi) de lire “L’Affaire Clara Miller” pour profiter pleinement de ce roman.
“La Forêt des disparus” est le 4e roman d’Olivier et j’avoue avoir préféré celui-ci au précédent (opinion tout à fait personnelle…).

Redwoods est une bourgade typique des États-Unis, hantée par des superstitions. La plupart des habitants sont des descendants des premiers colons qui s’y sont installés.
Dans cet endroit où tout le monde se connait, ou presque, il règne une ambiance étrange où tout parait tourner au ralenti…
Une ville presque “parfaite”, bordée par des plages d’un côté, et une immense forêt de l’autre, où se cache pourtant une réalité différente de ce à quoi l’on pourrait s’attendre… Des touristes disparaissent régulièrement depuis des années ! Pourtant ces disparitions ne posent aucun problème aux habitants. En effet, elles ne concernent que des étrangers…

Paul Green, ancien journaliste qui a décidé de se mettre “au vert” depuis sa dernière enquête, est parti vivre à Redwoods depuis quelques années.
Le soir où Charlie, jeune habitante du village, vient se réfugier chez lui, blessée et paniquée, il comprend qu’il ne peut plus faire semblant, qu’il va devoir creuser pour comprendre les sombres secrets de la ville.
Au fond de lui, il le sent, la forêt a des secrets, mais les habitants de Redwoods aussi.

Quel est donc ce tueur en série qui terrifie et massacre les randonneurs régulièrement ?

Olivier, comme à son habitude s’amuse avec nos peurs les plus profondes et cela fonctionne plutôt bien.
Même si l’énigme a une place très importante dans le récit, c’est surtout l’atmosphère qui règne tout le long de l’histoire qui m’a le plus marqué. Cette forêt immense, sombre et lugubre, cette ville aux étranges coutumes, ces habitants qui se couvrent les uns les autres et toutes ces disparitions inquiétantes…
Chaque chapitre met en avant un personnage du roman en alternance à la première personne, ce qui m’a permis de m’impliquer d’avantage, j’avais l’impression d’être dans leur tête.
Aucun temps morts, c’est très addictif, pas beaucoup d’action soit, mais c’est un parti pris !
Mais le peu d’action existante m’a collé de sacrés bons frissons…
Certains passages sont… Wahou !!!
Je n’en dirai pas plus. À vous d’en profiter maintenant.

Charlie, Lauren et Paul me manquent déjà…

Un très bon thriller rempli de suspense, que je conseille aux amateurs de lecture “fine et ciselée”.

Alors Olivier, à quand la suite ???

÷÷÷÷÷÷÷

Extraits :

« Ce soir, le monde a sombré dans le chaos. Des dizaines de personnes m’encerclent. Certaines portent des cagoules, d’autres des masques avec des gueules d’animaux… Il y en a partout.
Redwoods a changé de visage. La petite bourgade, habituellement si paisible, n’existe plus. Elle a revêtu une parure de ténèbres. C’est le carnaval des ombres, la Nuit des Crânes. Comme si tout ce qui avait été retenu durant toutes ces années finissait enfin par jaillir. »

« Ne cédez pas à la tentation. Sauvez notre sang. Les mariages interraciaux sont interdits par la loi de 1863. Si un Blanc ou une Blanche s’unit avec un homme ou une femme nègre, chinois ou Kanaka, ou quelque personne ayant un quart de sang étranger, ce mariage sera nul et non avenu. Ne pactisez pas avec les étrangers, ils sont porteurs de maladies et ne sont point dignes de confiance. Ne participez pas à l’amalgame terrible des races. »

« Alors que je ne suis plus qu’à quelques mètres de l’échelle menant au bateau, j’entends un bourdonnement derrière moi. Puis c’est une étrange sensation de piqûre dans la nuque, et une vague de chaud qui me traverse. En un éclair, je me sens partir. Mais jambes ne me portent plus et je m’écroule au sol. J’essaie d’attraper mon pistolet, mais mes membres sont lourds et mes bras s’engourdissent. Je tente alors d’appeler à l’aide. Ma voix n’est plus qu’un soupir. »

 

 

Olivier Bal a 42 ans. Il a été journaliste pendant une quinzaine d’années. Après avoir travaillé dans différents titres de la presse généraliste et culturelle, et fréquemment voyagé pour ses reportages, il a animé un événement culturel emblématique : les Masterclass à la Cité des sciences et de l’industrie de Paris.

Aujourd’hui, Olivier Bal se consacre pleinement à l’écriture.
Les Limbes, un thriller fantastique, est son premier roman. Best-seller de l’auto-édition, Les Limbes a d’abord conquis des dizaines de milliers de lecteurs avant d’être édité en mars 2018. Le cycle des Limbes s’est achevé en 2019 avec le deuxième opus, Le Maître des Limbes.
En 2020, Il est l’une des grandes révélations du monde du thriller. Lauréat du grand prix des Géants du Polar, il est l’auteur, chez XO éditions, de L’affaire Clara Miller, thriller remarqué par la presse et le public.

Les Limbes a reçu le Prix Méditerranée Polar 2018 du Premier Roman,
Le Maître des Limbes, le prix Géants du Polar 2019.

Pour suivre l’actualité d’Olivier Bal :
– Sur Facebook : http://www.facebook.com/OlivierBalAuteur
– Sur Twitter : @Olivier_Bal
– Sur Instagram : @olivier_bal_auteur

Fantastique, Thriller

Chat

de Ludovic Metzker
Broché – 1 mai 2021
Éditeur : Independently published

Bandeau_Intro.jpg

Plusieurs meurtres viennent de se produire. Pour comprendre pourquoi des individus lambdas ont commis ces crimes, le capitaine de police Nil Topscher et le docteur Jean Zeitman vont devoir collaborer. Ils sont loin d’imaginer que derrière tout cela se cache un terrifiant secret. « Ils vous aiment. Trop » ?

 

2021_037_Metzker Ludovic - Chat

 

À pas de velours…

Dès que j’ai entendu le titre du dernier roman de Ludovic Metzker, “Chat”, je me suis très vite demandé ce que l’auteur à l’imagination fertile allait nous proposer… Je sais qu’il a lui-même une chatte, “Nala”, qu’il adore, et moi-même j’en ai cinq à la maison. Alors j’étais très curieux d’en savoir plus, et gare à lui, s’il lui venait à l’idée de les maltraiter dans son roman !

L’histoire aussi immersive que surprenante m’a littéralement embarquée, je l’ai lue d’une traite. En très peu de pages, Ludovic, de part la construction de son roman, nous amène à une vraie réflexion. Le récit est très bien construit, et l’auteur nous mène exactement là où il veut, à son rythme. On a le temps pour nous, les explications se mettent en place tout doucement jusqu’à la révélation finale !

Le texte est très fluide et les personnages que nous rencontrons au fur et à mesure avec leurs psychologies assez bien développées, ne sont jamais là par hasard !

Un capitaine de police, Nil Topscher et un docteur, Jean Zeitman sont amenés à travailler ensemble pour essayer de résoudre une série de meurtres très violents, étranges et mystérieux. Pourquoi des hommes et des femmes qui ne se connaissent pas, commettent-ils des meurtres aussi violents ?

“Chat” est un vrai thriller, avec des ambiances très particulières et puissantes, qui vous sortira de votre routine avec juste ce qu’il faut de fantastique, et comme tout bon roman qui se respecte, tout finira par s’expliquer, même l’inexplicable !
C’est bien là la force de Ludovic…

Vous aimez les thrillers, le fantastique voire l’horreur ?
Vous savez maintenant, ce qu’il vous reste à faire.

Mais attention !!!
Vous ne regarderez plus jamais votre “minou” de la même façon…

÷÷÷÷÷÷÷

Extraits :

« J’émets juste une hypothèse : il faut savoir que mon ancienne patiente était atteinte d’une forme d’érotomanie aiguë. Elle avait tué son mari des années auparavant. Pourtant, tous les jours, tous les soirs, elle « vivait » avec lui, l’aimait et le bichonnait, comme s’il était encore vivant ! Elle me parlait de lui avec amour et me disait qu’elle devait rentrer tôt pour lui préparer un bon repas. La vérité est que ce mensonge lui permettait de se maintenir en vie. Son monde, ses souhaits… »
…/…
« Inconsciente des difficultés que cet incident allait provoquer entre les deux familles, la petite fille baissa tout de même la tête, se sentant coupable de ce qu’elle estimait être une injustice. Pourquoi est-ce qu’il se permettait de lui soulever sa robe et lui baisser sa la culotte alors qu’elle ne l’embêtait jamais ? Pourquoi était-ce à elle d’en payer les conséquences. Après tout, il méritait cela.
– De toute façon, vous me punissez tout le temps ! Baragouina à l’enfant.
– Mademoiselle, ce que tu as fait est très, très grave ! Non, mais t’imagines ? »

 

 

Auteur de plusieurs romans dont la série « ILS ONT RENCONTRÉ JOHN », « MATT DUBOIS », Ludovic Metzker est un amoureux inconditionnel du thriller, que ce soit en fantastique ou en horreur. C’est avec des titres comme LA GROTTE, LE MUR DU TEMPS ou encore L’ENFER VIVAIT ICI qu’il se fait connaitre en France et au Canada.

En huit ans, Ludovic Metzker a donné vie à plus de vingt titres et ne compte pas s’arrêter en si bon chemin.

N’hésitez pas à lui rendre visite sur son blog auteur :
https://ludovicmetzker.wixsite.com/auteur

Historique, Polar, Suspense

Une arête dans la gorge

de Christophe Royer
Poche – 11 mars 20211
Éditeur : Taurnada

Bandeau_Intro

Mutée depuis peu à la Criminelle de Lyon, le commandant Nathalie Lesage, mise à l’écart par sa supérieure, va devoir se battre pour trouver sa place… Très vite, une série de meurtres atroces va la plonger dans les entrailles et les arcanes de la Ville des Lumières, lui réservant de bien sombres surprises… Un thriller haletant où vont s’entrechoquer assassinats violents, sociétés secrètes, Histoire et sciences dans un Lyon ésotérique…

 

2021_013_Royer Christophe - Une arête dans la gorge.jpg

 

Bonjour à toutes et à tous,

Avant de vous donner mon “ressenti”, je tenais à remercier Joël des Éditions Taurnada pour la confiance qu’il me témoigne régulièrement. Chaque roman édité chez eux est une belle découverte !

“Une arrête dans la gorge” est la deuxième enquête de Nathalie Lesage. N’ayant pas lu le livre précédent, j’avais un peu peur de m’y perdre, mais ce ne fut pas le cas du tout le cas, je n’ai eu aucun mal à suivre l’intrigue qui peut se lire indépendamment.

Le début du livre se déroule en Bolivie en 1985, où un médecin se fournit en cadavres de bébés pour mener à bien ses recherches. Ce seul prologue a suffi à me rendre accro à la lecture. Puis, en un clin d’œil, j’ai été transporté dans l’actuelle ville de Lyon. Bienvenus à travers cette “promenade” dans le vieux Lyon, dans la ville des Lumières avec sa franc-maçonnerie, ses symboles, ses codes, et le St-Graal, la quête ultime !

J’ai été fasciné par l’atmosphère sombre des catacombes, par l’enquête passionnante et excitante. Christophe Royer mène d’une main de maître son récit.
J’ai apprécié le tandem formé par Nathalie, qui vient à Lyon pour une nouvelle affectation, et son jeune coéquipier Cyrille. Ils forment un sacré duo de choc. Les personnages sont tous crédibles et attachants, mais attention !
L’auteur nous mène par le bout du nez du début à la fin, alternant entre suspense et frissons.
C’est le premier roman de Christophe que je lis et c’est une lecture agréable, mêlant habilement le passé et le présent. J’ai hâte de le relire sur d’autres sujets.

Envie de vous plonger dans le cœur du vieux Lyon, de lire un très bon thriller avec une enquête palpitante et rythmée ?
Alors, n’hésitez pas !

÷÷÷÷÷÷÷

Extrait :

« Comme je vous l’ai déjà dit. Je ne suis qu’un intermédiaire et je n’ai pas toutes les réponses. Du peu que j’en sais, plusieurs frères issus de loges différentes ont décidé de se réunir au sein d’une nouvelle loge qu’ils ont baptisée “La nouvelle Parfaite Amitié”.
– Qui ne serait donc pas officielle ? demanda Nathalie en mémorisant le nom.
– C’est ça. Pour qu’une loge soit créée, comme toute association classique, il y a une procédure administrative qui conduit au dépôt des statuts et qui demande l’aval de l’obédience. Dans leur cas, c’est plus une réunion de passionnés autour de thèmes particuliers.
– Lesquels ?
– Ces frères seraient des amoureux de la chevalerie. Les chevaliers sont très présents symboliquement en franc-maçonnerie, surtout dans les hauts grades.
– Les hauts grades ? »

 

 

Né en 1971, au Creusot, Christophe Royer est passionné par l’art sous toutes ses formes. En 2014, il décide d’explorer l’univers de l’écriture. Essais réussis avec sa duologie « Projet Sapience » mêlant aventure et réflexion humaine. En 2019, avec « Lésions intimes » il se tourne avec talent vers le genre thriller. « Une arrête dans la gorge » est son quatrième roman.

Émotion, Fantastique, Romance

Un Noël saupoudré d’espoir

de Nathalie Brunal
Poche – septembre 2020
Éditeur : Nouvelles Plumes

Bandeau_04

Et si la magie de Noël vous était contée ? Et s’il suffisait d’y croire ? Dolly, âgée de seize ans, a perdu son combat contre la maladie. Le cœur lourd, elle a abandonné les êtres qui lui étaient chers les laissant dans un abîme de chagrin. Pourtant, l’espoir renaît lorsque là-haut, on lui propose une mission auprès des siens. D’abord méfiante, puis intriguée, elle paraphe le contrat avec le besoin urgent de revoir ses parents.Embarquée dans une histoire étonnante avec un compagnon de voyage détonnant, elle revient sous les traits de Gabrielle, un ange fraîchement promu à qui il arrivera le meilleur et surtout le pire. Retrouvez votre âme d’enfant et accompagnez-la dans cette aventure où se mêlent humour, amour et espoir. Un conte de Noël qui vous permettra, entre rires et larmes, de croire que tout est possible.

 

2020_088_Brunal Nathalie - Un Noël saupoudré d'espoir.jpg

 

Bonjour à toutes et à tous,

Quel plaisir de retrouver, dans un autre registre, Nathalie Brunal.
Après son superbe roman “Le défi d’Apolline”, elle vient se “frotter” à une littérature fantastique avec beaucoup de bienveillance, dans un conte adressé à tous les publics.

Dolly, jeune fille de 16 ans, prématurément décédée, est devenue un ange. Touchante et maladroite, elle doit accomplir sa première mission, revenir sur Terre afin d’aider sa mère à surmonter le chagrin de sa propre mort. Pour cela elle sera épaulée de Peter, son “surveillant”, un personnage drôle et extraverti.

J’attendais la période de Noël pour lire ce roman et j’ai bien fait…
Couette et fauteuil, assis face à la cheminée, petits gâteaux à la cannelle et un peu de chocolat noir. Ce joli roman plein de douceur m’a fait beaucoup de bien en cette période assez triste. Attention ! Cette histoire n’a rien de larmoyante au contraire. J’ai passé un excellent moment de lecture. Nathalie a mêlé de façon très équilibrée, tristesse et humour. J’ai même à deux trois reprises éclaté de rire, malgré certains sujets douloureux…

L’amour, l’humour et l’amitié sont très présents dans ce récit.
Un beau message d’espoir pour toutes les personnes qui ont perdu un être cher.

La fin du récit est féerique et c’est ce que j’attendais d’un roman de Noël.
Magie, espoir et émotions…
C’est sûrement mon meilleur conte de Noël depuis ces dernières années !

Pourquoi ?
Parce que en terminant mon livre,
j’ai eu envie de connaitre les héros,
J’ai eu envie de partager encore un peu leurs vies,
j’ai eu envie tout simplement que cette histoire soit vraie…

Un grand merci à toi Nathalie.

Dédicace.jpg

÷÷÷÷÷÷÷

Extraits :

« Des souvenirs de préparatifs des Noëls d’antan me reviennent en mémoire. Ils ont tous cette saveur chocolatée qui accompagnait les longues journées d’hivers. Maman nous avait appris à confectionner des cookies aux épices et nous les grignotions devant des dessins animés. Notre préféré était bien évidemment “le pôle express”. Il rendait la soirée du réveillon un peu moins interminable et le cœur gorgé d’espoir nous allions nous coucher sans rechigner. Il fallait que le Père Noël sache que nous étions sages et obéissantes afin d’emplir le devant de la cheminée des cadeaux qui figuraient sur notre liste. »

« J’approche mon verre afin de déguster ce punch fait maison. C’est la seule boisson alcoolisée que nos parents nous autorisaient à boire. À l’époque, elle contenait plus de jus de fruit que d’alcool. Amy a eu la main lourde et je serai incapable de retrouver le chemin de la maison.
Une quinte de toux brise le silence quand le mélange enflamme mon œsophage. Amy éclate de rire et m’annonce le programme de la soirée.
– Pop-corn, plaid et notre film culte, ça te vas ?
– Comment peux-tu savoir que nous avons les mêmes goûts ?
– Qui résisterait à Dirty Dancing ? »

 

 

Nathalie Brunal a 43 ans quand elle se lance le défi fou d’écrire son premier roman. « Dévoreuse » de livres depuis sa plus tendre enfance, elle est passée de l’autre côté du miroir pour à son tour, faire voyager les lecteurs. Lisant de tout depuis qu’elle sait lire avec une préférence pour les romans qui font découvrir de nouveaux horizons, elle a découvert le « feel-good » tout à fait par hasard. Il l’a inspirée pour l’écriture de son premier roman publié en juin 2017. « Une tragique fête des fraises » est drôle, frais et rempli d’humour. Son héroïne Anna est une Bridget Jones à la française. Avec son compagnon Roger, ils vont vivre des aventures rocambolesques. Ce sont des personnages attachants qui pourraient être tout à chacun et qu’il est possible de retrouver dans le tome 2 « Le défilé des glaces » ainsi que dans le tome 3 « Un bouquet sans mariée » et le tome 4 « L’Hydromel Hindou » Les 4 tomes ont été réunis dans la « La saga Anna & Roger ».
Deux nouvelles héroïnes vous attendent dans  » Vacances en terre inconnue « , sourire garanti en leur compagnie.
N’hésitez pas à vous procurer  » Les tribulations d’Hortense « . Douceur, humour et amour s’y mêlent pour un agréable moment de lecture en compagnie d’Hortense et de sa tata  » brut de décoffrage « .
 » Quand Cupidon s’en est mêlé… «  , une romance feelgood où se mêlent amour, surprises et un soupçon d’humour vous entraînera dans les rues de la Butte Montmartre.
 » Un Noël saupoudré d’espoir «  paru en octobre 2019 vous invitera à croire que tout est possible. Il suffira juste de laisser la magie de noël opérer. Rejoignez Dolly et Peter, son superviseur dans une aventure détonante et drôle saupoudrée d’amour, d’humour et d’espoir.
Le tome 5 des aventures d’Anna et Roger  » D’une Pierre… Deux coups ! «  vous permettra de retrouver ces deux personnages qui préparent l’arrivée de leur progéniture. Humour, amour et intrigue seront au rendez-vous dès le 14 mars 2020.

Retrouvez toute l’actualité de Nathalie Brunal sur
http://www.facebook.com/nathalie.brunal
Instagram: @nathaliebrunal
Twitter @NathalieBrunal

Émotion, Fantasy, Philosophique

La Moïra

Intégrale : La louve et l’enfant, La guerre des loups, La nuit de la louve
de Henri Loevenbruck (Auteur)
Broché – 4 octobre 2017
Éditeur : J’ai lu

Aléa, jeune orpheline solitaire, dérobe un jour une bague qui lui confère des pouvoirs étranges. Politiciens et religieux convoitent autant qu’ils redoutent cette élue aux facultés uniques… Serait-elle appelée à devenir le Samildanach, l’élu des druides, à qui revient la charge de façonner l’avenir du monde ? La guerre est proche et gronde, le destin de l’île de Gaelia est sur le point de basculer.

 

2020_030_Lœvenbruck Henri - Ma Moira.jpg

 

Bonjour à toutes et à tous.

J’aime beaucoup les romans d’Henri Loevenbruck pour sa diversité des genres, la façon dont il mélange l’histoire et les thrillers, pour l’excellente saison 1 de “Sérum” co-écrite avec Fabrice Mazza, le superbe “Nous rêvions juste de liberté”, mais là, avec “La Moïra” on entre dans la Fantasy pure et dure, dont on retrouve tous les codes du genre !
Cette réédition révisée et augmentée reprend trois livres, “La louve et l’enfant”, “La guerre des loups” et “La nuit de la louve”.

Henri a créé un univers incroyable qui n’a rien à envier à Tolkien.
“Des Druides aux pouvoirs magiques, un nain, des bardes, des loups et bien d’autres”…

Comment Aléa, jeune orpheline qui doit mendier et voler pour survivre dans le comté de Sarre, se retrouve-t-elle au centre d’une histoire incroyable, suite à la découverte d’un cadavre à qui elle a pris une bague. Dès lors avec le Druide Phélim et le nain Mjölln, ils partent vivre des aventures pleines de rebondissements.
Sa quête ? Instaurer la paix sur Gaelia, même si pour cela, elle doit le payer de sa vie. Entre les conflits politiques et les guerres de territoires, avec ses amis, elle va devoir se frayer un chemin à travers de nombreuses intrigues…

Les personnages principaux sont très attachants et émouvants… Mais surtout, tout au long du roman, j’ai été surpris, par certains détails que jamais je n’avais lus dans ce type de roman, qui rendent cette histoire d’autant plus captivante.
On retrouvera bien sûr des batailles, de la magie, mais c’est aussi une très belle histoire d’amour et d’amitiés.

Une histoire épique que je conseille vivement à tous ceux qui ont su conserver leur âme d’enfant.

Il ne me reste plus qu’à me procurer la suite de “La Moïra”, “Gallica”, qui s’avère être aussi une intégrale !

÷÷÷÷÷÷÷

Extrait :

« La mémoire de la terre est étrangère à celle des hommes. On croit tout connaître de l’histoire et du monde, mais il est des âges oubliés où se croisaient encore mille merveilles aujourd’hui disparues. Seuls les arbres se souviennent, et le ciel et le vent. Et si un soir d’été, l’âme bienveillante, vous vous allongez dans l’herbe et vous les écoutez le cœur ouvert, vous entendrez peut-être cette histoire d’un autre temps, au pays de Gaelia ; celle de la louve blanche et de l’enfant qu’on appelait Aléa. »

 

 

Henri Loevenbruck est né en 1972 à Paris. Fils d’enseignants, il grandit dans le quartier de la Nation et hérite de ses parents d’une passion pour la culture anglo-saxonne. À 25 ans, après des études littéraires, il épouse d’ailleurs une Anglaise et part vivre avec elle en Angleterre puis ils reviennent en banlieue parisienne. Après quelques pas dans le journalisme et la musique, au milieu des années 90, amoureux des littératures de l’imaginaire, il fonde Science-Fiction Magazine avec Alain Névant, un ami d’enfance. Après avoir tenu le poste de rédacteur en chef de ce magazine pendant plusieurs années, il décide ensuite de se consacrer pleinement à l’écriture. Il partage aujourd’hui son temps entre les romans et les scénarios, avouant son penchant pour le thriller investigatif, la Fantasy et le roman d’aventure en général.